Une commune de montagne située dans le massif du Parpaillon, Crévoux vous ouvre ses portes avec plusieurs activités pour toute la famille !

Crévoux, l’histoire…

Crévoux est une petite commune de montagne située dans le massif du Parpaillon. Cette commune occupe toute la partie haute du vallon arrosé par le torrent homonyme qui descend du grand Parpaillon en direction du Nord-ouest pour se jeter dans la Durance au pied d’Embrun. Ce vallon est bordé au nord par le pic Saint-André qui fait 2 857 m et le pic de Chabrières mesurant 2 746 m. À l’est, il est bordé par le pic de Crévoux de 2 644 m et la pointe de L’Eyssina faisant 2 837 m. Au sud, le Vallon est bordé par le grand Parpaillon de 2 990 m et l’arête de la Râtelle de 2 572 m. Le contraste est fort entre la rive droite, adret rocheux le plus souvent nu, et la rive gauche, ubac boisé à forte dominance de mélèzes. La vallée est encaissée et inhospitalière, sauf autour de la Chalp, où on trouve une petite plaine de remblaiement alluviale.

Autrefois, le village avait une activité artisanale importante. Ces activités entre-temps pratiquées étaient :

  • vannerie,
  • ébénisterie,
  • outillage,
  • l’élevage de chèvres et de vaches,
  • les activités agricoles,
  • la charpenterie, et bien d’autres encore.

Aussi on y trouvait une activité d’ardoisière à partir de galeries creusées dans la falaise schisteuse au-dessus de Praveryral. L’ardoise de Crévoux avait la réputation de durer plus de 100 ans.

En 1937, l’épouse de Léo Lagrange, sous secrétaire d’État  aux sports et à l’organisation des loisirs, vient inaugurer la station de ski. Cette station représente l’une des plus anciennes des Hautes-Alpes. Cette création s’inscrit dans la politique du Front populaire de soutien au tourisme et à la démocratisation des sports.

Les voies d’accès à Crévoux ne sont pas assez nombreuses. On y accède que par l’ouest, depuis Embrun, par une route relativement sinueuse et étroite. La route D39 se poursuit vers le sud-est jusqu’au col du Parpaillon mais n’est plus goudronnée après le franchissement du torrent du réal. En hiver, la route est fermée. Par contre, en saison, elle permet cependant d’accéder à Crévoux depuis la vallée de l’Ubaye.

Que peut-on faire à Crévoux ?

La station de ski de Crévoux, située au cœur du massif du Parpaillon, face au pic de Chabrières, a été labellisée  » village de montagne « . Situé à 1 600 m d’altitude, le village compte 130 habitants. Crévoux a su évoluer vers la pratique de toutes les formes de glisse tout en conservant les traditions conviviales qui ont longtemps fait son charme. Le grand Parpaillon, ses hameaux  » la Chalp « ,  » Praveryral  » et « champ rond », sa route forestière, sont assez d’éléments qui mettent en valeur le cadre naturel de ce petit village. Les amoureux de paysages enneigés tomberont assez facilement sous le charme de cet endroit idéal pour se ressourcer, se reposer et pour oublier l’agitation des grandes stations. Dépaysement et tranquillité seront assurément d’actualité.

Tracé entre 1 600 et 2 500 m d’altitude, le domaine skiable de Crévoux comprend un total de 22 Km de pistes dont une bleue offrant à elle seule 7 km de descente depuis l’Arête de la Ratelle qui constitue le point culminant du domaine jusqu’au front de neige qui représente le must pour les skieurs de niveau intermédiaire. Si le domaine débutant est principalement situé sur le bas de la station, plus haut, on y retrouve une piste noire et deux pistes rouges (la Centaurée et l’Edelweiss). Ces pistes font la joie des bons skieurs, de même que l’incontournable piste de la Ratelle.

Il faut noter que le domaine skiable de Crévoux présente une certaine particularité. Ici, les pistes épousent le terrain naturel et serpentent dans une forêt de mélèzes, loin du bruit.

Avec ses 900 m de dénivelé, son exposition favorable et ses forêts de mélèze, Crévoux est également un spot privilégié pour les riders en mal de ski hors-piste. Avant de s’élancer dans la poudreuse, ses derniers ne manqueront pas de faire un passage par :

  • Le DVA parc : situé à proximité du téléski du Pré de l’Étoile, vous pourrez vous entraîner à la recherche d’une victime fictive d’avalanche.
  • Le check point DVA : situé au sommet du téléski du Pic de Ratel pour vérifier le bon fonctionnement de votre propre matériel de détection et de recherche.

Au départ du hameau de la Chalp, le domaine nordique de Crévoux totalise 45 Km de pistes dédiées au ski de fond. Pour varier les plaisirs entre deux boucles de ski de fond, vous pouvez aussi essayer le biathlon. Crévoux dispose en effet d’un mini-pas de tir sur lequel vous pourrez vous initier.

À Crévoux, en été, vous pouvez vous promener autour des lacs, des grottes et des cascades de la région. Peut-être que vous vous laisserez tenter par une spécialité de la région à base de porc et de navets communément appelée d’Archican aux navets noirs de Crévoux.

Pour les amoureux de découverte, vous pourrez visiter le musée de Crévoux aménagé dans une ancienne étable. Ce musée vous fait voyager dans le passé et on y découvre la vie à la montagne autrefois.

Crévoux dispose de quelques monuments que vous pourrez aussi voir si vous n’êtes pas adepte de sports de glisse. Ainsi vous pourrez visiter :

  • L’église paroissiale construite au XIVe siècle.
  • Le moulin qui était en activité jusqu’en 1955 et a été rénové dernièrement.
  • Le four où on cuit le pain de Crévoux.
  • La fontaine et le cadran solaire sur la place du chef-lieu.
  • La chapelle de la Chalp, à la voûte en berceau roman, et richement décorée.
  • Le parcours des fées.
  • La cascade du crachet.
  • La grotte du Drac visible de la route montant vers le village.

Contrairement à ce qu’on peut penser, Crévoux n’est pas seulement composée de pistes skiables. La commune dispose d’assez d’éléments pouvant satisfaire les goûts et désirs de chacun et passer des vacances ne vous procurera que bonheur et souvenirs inoubliables.